Référence : REX 5/15

Description :

Avion D140 F PNIV. Départ de LFKX, constatons des traces blanches et grises  au bord de fuite  droit du capot moteur  lors de la prévol.

Effectuons 4 atterrissages sur glacier (St Sorlin) avant de descendre sur Le Versoud pour récupérer un avion.

Durant le stop au Versoud,  après un questionnement auprès du mécano sur les traces constatées ; l’inspection de celui ci se termine par un nogo. Pot Chabord à la limite de la rupture en de multiples endroits.

Tous les paramètres de vol étaient correctes durant le vol depuis le départ de LFKX avec aucun bruit manifeste.

Le risque  d’après l’expert mécano était une rupture à proximité de la pipe d’échappement et la propagation de gaz à température élevée à l’intérieur du capot moteur. (risque de feu).

Analyse Responsables Sécurité :

5/15 Traces constatées en limite des capots moteur à la visite prévol
 
Ce cas pose le problème de l’interprétation des constatations faites lors de la visite prévol d’un avion. Il ya en effet lieu de comprendre l’origine et par voie de conséquence la dangerosité des éléments constatés.
Les traces relevées dénotent bien l’état d’une fuite. Pour en mesurer la dangerosité il faut alors  remonter jusqu’à l’origine de cette fuite. L’observation du dessous du capotage moteur aurait peut-être permis d’avoir plus d’informations sur l’ampleur de la fuite de gaz d’échappement et des risques inhérents.